Renforcement des capacités communales

logo-ndzuwani-f

pfccNdzuwani- Gold a démarré le projet de Renforcement des capacités communales en Organisation et Techniques Administratives. 

 

 

Le projet :

Porté par l’Agence Ndzuwani- Gold, ce projet de Renforcement des capacités communales en Organisation et Techniques Administratives a bénéficié du co- financement du Programme Franco- Comorien de Co-développement (PFCC).

Il s’agit d’une action qui entre dans le cadre du programme Gold Institute, notre Institut de Gouvernance Locale et de Développement. Il est prévu des séances formation sur l’île d’Anjouan qui seront assurées par deux experts membres de la diaspora comorienne, Said Halifa et Mradabi Ali.

Cette formation vise 3 objectifs :

  • Former les agents de Ndzuwani- Gold et les directions insulaires concernées par la décentralisation ;
  • Former les maires élus récemment pour conduire le chantier de développement de leurs communes;
  • Sensibiliser les autorités et les leaders politiques sur la décentralisation

 Une formation divisée en deux phases :

Du 11 au 16, le formateur Saïd Halifa a travaillé sur la première phase de ce projet.

Le lundi 11 janvier 2016, 20 personnes dont les agents de Ndzuwani- Gold, la Direction de la coopération décentralisée, la direction de l’urbanisme, la direction de l’aménagement du territoire et le commissariat des collectivités locales, ont assisté à une formation dont le but était de préparer à un meilleur accompagnement des communes, les structures concernées par la décentralisation.

DSC00188Du 13 au 16 janvier 2016, la formation a eu lieu.

Durant ces quatre jours, 25 personnes dont les 20 maires d’Anjouan, des agents du Commissariat des Collectivités Locales et de Ndzuwani – Gold ont abordé les 4 point suivants :

 

  1. Les compétences transférées dans le cadre des lois de la décentralisation. Les échanges avec les maires sur les pouvoirs qui leur sont attribués et les compétences qui vont avec ces pouvoirs ont été très riches.
  2. Les moyens de financement de la gouvernance locale. Les échanges et travaux se sont basés sur des outils de fiscalité qui permettront aux maires d’imposer la population et de posséder les moyens de la gouvernance locale
  3. Les ressources budgétaires de la commune. Le but étant de faire comprendre aux maires les prérogatives et les moyens de recherche de ressources de financement, au niveau de la fiscalité, des dotations de l’Etat ou avec des partenariats extérieurs comme le co développement, la coopération décentralisée ou encore la diaspora.
  1. Les projets de développement. Il s’agissait de montrer aux maires comment traduire les promesses de campagnes en de véritables projets de développement pour leurs territoires respectifs. Les maires ont travaillé sur des projets agricoles, sur l’enseignement et sur la santé.

Une formation qui continue :

La première phase de la formation a été clôturée le samedi 16.

Du 25 au 28, les ateliers de formation des maires de Ndzuwani continueront avec le deuxième formateur, M. Mradabi Ali.

DSC00247 (FILEminimizer)