Le portrait du mois- Ambadi ASFATI

Pour le N°10 de Waraka, nous présentons le chargé de mission-Mobilisation des Ressources

 Cursus scolaire et universitaire

Ambadi  ASFATI est né  le 10  novembre  1981  à Bandrani dans le village de  Chironcamba. En 1989,  il  effectua ses premiers pas à l’école primaire de Chironcamba jusqu’en  1994.

Dès 1995,  il fréquenta l’Ecole Privée Maanrifa de Bandrani, pour ses études secondaires où Il obtint son BEPC en 1998 et décrocha son BAC série D en 2001. Il fut un des premiers de cette école privée.

Ambadi ASFATI entre à Madagascar et intègre l’Université de Toamasina en 2004 pour poursuivre ses études universitaires en sciences économiques. Il y sort en 2010 diplômé d’un diplôme de DEA en économie option sciences économiques et sociales de la santé.

     Du monde associatif aux stages professionnels

Avant son départ à l’université,  AMBADI Asfati était membre fondateur de plusieurs associations où il a développé son esprit d’équipe et participe à des différentes initiatives sportives et socioculturelles.

Dès son retour au pays en 2011, il s’est investi dans la restructuration des associations dont il était membre fondateur afin de promouvoir le développement local. C’est ainsi que des actions pour le développement socioculturel ont vu le jour : une place publique réhabilitée, une école coranique construite, une bibliothèque aménagée etc…

Ambadi s’est par la suite intéressée à la formation et à l’enseignement. C’est  en ce sens qu’il participe à plusieurs formations. Durant l’année universitaire 2012-2013, il intègre l’Université des Comores (Site de Patsy) où il intervient en qualité de vacataire. Parallèlement il intervient dans des instituts d’enseignement supérieur à Anjouan, plus particulièrement la Fondation Tibyane de Ndzuwani (Institut des Sciences de Droit et de la Gestion – annexe de l’Université Al – Moustoifa d’Iran) où il dispense des cours et accompagne les étudiants durant leur élaboration des mémoires de fin de formation.

Entrée au monde professionnel

C’est en novembre 2013 qu’il intègre le monde professionnel, et décroche  son premier emploi payé. Embauché alors par la structure AMIE (Appui  à la création et  au  développement des Micros et petites entreprises et de promotion  des activités génératrices de revenus), en qualité de Chef d’Antenne  au  niveau  de  l’Ile  de  Mohéli, il est à l’origine de  plusieurs reformes de l’organisation fonctionnelle pour réduire les risques que courent les institutions qui octroient des crédits financiers.

L’Agence Anjouanaise de Gouvernance Locale et de Développement – Ndzuwani Gold – devient sa deuxième résidence professionnelle depuis août 2014.

Ambadi ASFATI y occupe depuis lors le poste de Chargé de Mission « Mobilisation des Ressources »