CHARGE DE MISSION : BONNE GOUVERNANCE LOCALE

CHARGE DE MISSION : BONNE GOUVERNANCE LOCALE

  1. POSTE N°1

Titre du poste : Chargé de Mission « Bonne Gouvernance Locale »

Nombre de postes :    Un (01)

Chef hiérarchique : Directeur de Ndzuwani – Gold

Lieu d’affectation :   Hombo, Mutsamudu, Ndzuwani, Union des Comores

Prise de fonction : 5 avril  2017  

  1. Objectif du poste :

Sous  l’autorité  du  Directeur  de  Ndzuwani  –  Gold,  le ou la  Chargé(e)  de  mission  Bonne  Gouvernance  Locale sera  chargé(e) de  la préparation, du suivi et de l’évaluation des interventions de l’agence en matière de bonne gouvernance locale, axées, en premier lieu, sur la décentralisation.

Il ou elle  garantit la qualité de la préparation et du suivi des interventions de Ndzuwani – Gold et contribuera à l’élaboration d’une vision et d’une stratégie de l’agence dans ce secteur.

Intégré dans une équipe interdisciplinaire, il ou elle est l’interlocuteur privilégié des usagers des services de l’agence et veille dans son domaine d’attributions à la coordination de l’action de l’agence.

  1. Principales fonctions et responsabilités

Le ou la  Chargé(e) de Mission apportera un appui technique et conceptuel pour garantir la mise en œuvre des activités de l’Agence. Il ou elle participera à la préparation, à la mise en œuvre, au suivi et à la capitalisation des activités de l’agence en matière d’appui à la bonne gouvernance.

Les principales fonctions et responsabilités du Chargé de Mission sont les suivantes :

  • Promouvoir et contrôler la qualité des interventions ;
  • Mettre en place une synergie avec toutes les interventions de l’agence ;
  • Capitaliser les expériences de l’agence et des administrations locales en matière de bonnes pratiques ;
  • Garantir la bonne intégration des thèmes transversaux (participation, genre, droits humains…) dans les interventions de l’agence ;
  • Avoir un appui permanent lors de la préparation et l’exécution d’interventions de l’agence ;
  • Concevoir et mettre  en  œuvre  une  stratégie  d’intervention  de  l’agence  en  matière  d’appui  aux  administrations locales et aux managers publics locaux ;
  • Produire des rapports d’activités selon les périodes sollicitées par le Directeur ;
  • Participer à la préparation, au suivi et l’évaluation des plans d’action et des programmes d’activités
  • Faire des recommandations et propositions concrètes sur les étapes devant mener aux élections locales et faciliter le consensus sur une feuille de route.
  • Concevoir et mettre en œuvre de la stratégie d’intervention de l’agence en matière d’appui aux élections locales.
  • Promouvoir un développement  et  un  échange  de  savoir-faire  dans  le  secteur  tant  au  niveau  local,  national  qu’international :
  • Contribuer à la stratégie nationale de décentralisation et la stratégie insulaire de communalisation ;
  • Assurer une veille informationnelle sur les évolutions dans le domaine de la gouvernance locale ;
  • Améliorer l’expertise, la réputation et le  rayonnement de l’agence.
  1. Qualifications requises :
  • Être de nationalité comorienne, de bonne moralité et jouir de ses droits civiques ;
  • Maîtriser parfaitement le français et parler couramment le shiKomori, savoir parler l’anglais est un atout;
  • Être titulaire,  au  moins,  d’un  diplôme  de  l’enseignement  supérieur  de  niveau  Bac  +  5  en  Droit  public,  sciences politiques,  gouvernance publique ou domaines similaires ;
  • Avoir de très bonnes aptitudes dans les domaines suivants : communalisation ; décentralisation ; déconcentration ; participation citoyenne ; coopération décentralisée ; coopération au développement ; procédures des partenaires au développement  ;  renforcement  des  capacités  des  administrations  locales,  réformes  du  secteur  public  axées  sur  la bonne gouvernance à plusieurs niveaux.
  1. Autres compétences
  • Avoir une bonne connaissance de l’informatique bureautique usuelle (traitement de texte, tableur, PAO.);
  • Avoir une bonne connaissance du  système  institutionnel  comorien,  des  Communes   de  Ndzuwani  et  des  acteurs  du développement local ;
  • Etre Excellents (es) en matière de communication et de facilitation ;
  • Etre apte en rédaction des rapports et des exposés ;
  • Avoir des bonnes relations interpersonnelles ;
  • Être capable de travailler en équipe et sous pression ;
  • Anticiper, planifier et coordonner des actions impliquant plusieurs partenaires ;
  • Motiver, fédérer et susciter des consensus pour une action collective ;
  • Animer des groupes et conduire des réunions ;
  • Savoir rendre compte.
  1. Expérience professionnelle minimale

Les candidats doivent avoir une expérience professionnelle au moins d’une année.

  1. Age:

L’âge du candidat ne doit pas dépasser trente – sept (37) ans.

  1. Particularités et environnement de travail
    • Pluridisciplinarité des champs d’intervention
    • Pression du temps et travail avec de fortes périodes de surcharge
    • Forte exigence de disponibilité et réunions fréquentes le soir
    • Travail en partie sédentaire dans les locaux de l’agence et sur le terrain à la rencontre des acteurs concernés et des partenaires
    • Travail dans lequel on est amené à « créer » totalement son activité (générer des projets)
    • Principaux acteurs : administrations communales, groupements de coopération intercommunale, administrations insulaires, association des maires, partenaires au développement, acteurs du développement territorial.
  1. Egalité de chances :

Ndzuwani – Gold garantit l’égalité de chances. Les femmes qualifiées et les jeunes diplômés sont vivement encouragés à soumettre leurs candidatures.

  1. Dossiers de candidature :
  1. Une lettre de motivation ;
  2. Un curriculum vitae détaillé et actualisé ;
  3. Les noms et coordonnées détaillées (y compris e-mail et téléphone) de trois personnes référents ;
  4. Les copies des certificats et diplômes ;
  5. 2 Photos d’identité.
  6. Dépôt de candidature

         Les  dossiers  de  candidature  doivent  être  adressés  à  « Monsieur le Directeur de Ndzuwani-Gold » avec  pour  objet  « Recrutement  du Chargé de Mission – Bonne Gouvernance Locale ».

Les dossiers de candidature sont envoyés au plus tard le 18 mars 2017 à 12h00mn (heure des Comores) :

Pour plus d’informations, contactez :

Tél : +269 358 25 81  / +269 484 65 10 / +269 771 40 08

E-mail : ndzuwanigold@gmail.com

 

NB : Seulement les candidats retenus seront contactés !

Merci pour l’intérêt que vous  accordez  à  cet avis !

AVIS DE RECRUTEMENT

Ndzuwani – Gold est une Agence publique au service de la bonne gouvernance et du développement local. Elle a pour  mission  d’apporter  une  assistance  technique,  juridique  ou  financière  aux  administrations  locales  afin  de mieux  servir  les  usagers,  améliorer  la  qualité  des  services  publics  et  accroitre  la  performance  de  l’action administrative.

L’agence  est  dirigée  par  un  Directeur  qui  souhaite  s’entourer  d’une  équipe  de  collaborateurs  motivés,  jeunes, dynamiques et prêts à s’engager pleinement à la recherche de solutions novatrices et efficientes aux problèmes de gouvernance et de développement auxquels notre pays fait face.

Vous êtes comoriens, fonctionnaire ou non et si vous avez le profil, n’hésitez pas à postuler au poste qui vous intéresse:

  • Un (e) Chargé(e) de mission Bonne Gouvernance Locale ;
  • Un (e) Chargé(e) de mission Management de Projet ;
  • Un (e) Chargé(e) de mission Mobilisation des Ressources ;
  • Et Un (e) Chargé(e) de mission Développement territorial.

Les termes de références sont à retirer auprès de  l’Agence Ndzuwani-Gold ou à télécharger .

La date limite de dépôt des candidatures est fixée le 18 mars 2017 à 12h00mn.

 

Pour plus d’informations, contactez :

Tél : +269 358 25 81 / +269 484 65 10  /  +269 771 40 08

E-mail : ndzuwanigold@gmail.com

 

Renforcement des capacités communales

logo-ndzuwani-f

pfccNdzuwani- Gold a démarré le projet de Renforcement des capacités communales en Organisation et Techniques Administratives. 

 

 

Le projet :

Porté par l’Agence Ndzuwani- Gold, ce projet de Renforcement des capacités communales en Organisation et Techniques Administratives a bénéficié du co- financement du Programme Franco- Comorien de Co-développement (PFCC).

Il s’agit d’une action qui entre dans le cadre du programme Gold Institute, notre Institut de Gouvernance Locale et de Développement. Il est prévu des séances formation sur l’île d’Anjouan qui seront assurées par deux experts membres de la diaspora comorienne, Said Halifa et Mradabi Ali.

Cette formation vise 3 objectifs :

  • Former les agents de Ndzuwani- Gold et les directions insulaires concernées par la décentralisation ;
  • Former les maires élus récemment pour conduire le chantier de développement de leurs communes;
  • Sensibiliser les autorités et les leaders politiques sur la décentralisation

 Une formation divisée en deux phases :

Du 11 au 16, le formateur Saïd Halifa a travaillé sur la première phase de ce projet.

Le lundi 11 janvier 2016, 20 personnes dont les agents de Ndzuwani- Gold, la Direction de la coopération décentralisée, la direction de l’urbanisme, la direction de l’aménagement du territoire et le commissariat des collectivités locales, ont assisté à une formation dont le but était de préparer à un meilleur accompagnement des communes, les structures concernées par la décentralisation.

DSC00188Du 13 au 16 janvier 2016, la formation a eu lieu.

Durant ces quatre jours, 25 personnes dont les 20 maires d’Anjouan, des agents du Commissariat des Collectivités Locales et de Ndzuwani – Gold ont abordé les 4 point suivants :

 

  1. Les compétences transférées dans le cadre des lois de la décentralisation. Les échanges avec les maires sur les pouvoirs qui leur sont attribués et les compétences qui vont avec ces pouvoirs ont été très riches.
  2. Les moyens de financement de la gouvernance locale. Les échanges et travaux se sont basés sur des outils de fiscalité qui permettront aux maires d’imposer la population et de posséder les moyens de la gouvernance locale
  3. Les ressources budgétaires de la commune. Le but étant de faire comprendre aux maires les prérogatives et les moyens de recherche de ressources de financement, au niveau de la fiscalité, des dotations de l’Etat ou avec des partenariats extérieurs comme le co développement, la coopération décentralisée ou encore la diaspora.
  1. Les projets de développement. Il s’agissait de montrer aux maires comment traduire les promesses de campagnes en de véritables projets de développement pour leurs territoires respectifs. Les maires ont travaillé sur des projets agricoles, sur l’enseignement et sur la santé.

Une formation qui continue :

La première phase de la formation a été clôturée le samedi 16.

Du 25 au 28, les ateliers de formation des maires de Ndzuwani continueront avec le deuxième formateur, M. Mradabi Ali.

DSC00247 (FILEminimizer)

Le portrait du mois

archi

Pour le N°11 de Waraka, nous présentons, Archimed ALI, notre chargé de mission-Solutions informatiques

Cursus scolaire et universitaire
Archimed ALI est né sur l’île d’Anjouan, dans la commune de Bandrani Mtsangani le 08 décembre 1986. Il effectua ses études à Mutsamudu, à l’Ecole Privée Wemani pour le primaire et au Lycée Privée Kibala pour ses études secondaires.
En 2004, il décrocha son BAC série D.
C’est à Madagascar qu’il partit poursuivre ses études supérieures à L’EUROI (Espace Universitaire Régionale de l’Océan Indien) et sort diplômé en 2011 d’un Diplôme d’Ingénieur en Télécommunication.

Des Compétences associées
Attiré depuis très jeune par l’informatique, Archimed Ali a saisi les occasions qui lui étaient offertes à l’Université, pour approfondir ses connaissances en Programmation WEB, en système de gestion de base de données et en maintenance des systèmes informatiques. Il maîtrise également les logiciels libres.

Entrée au monde professionnel
Dans le courant de l’année 2013, il fonde l’Ecole Pluridisciplinaire à Vocation Professionnelle (E.P.A.C.) et devient actionnaire de cette école proposant actuellement des formations pour aides-soignants.

En août 2014, il intègre l’Agence Anjouanaise de Gouvernance Locale et de Développement, Ndzuwani-Gold, en tant que Chargé de Mission «Solutions Informatiques».
Dans le cadre de sa mission, Il a travaillé à la création de trois grands sites web :
– le site internet de l’agence (www.ndzuwanigold.org)
– le portail web des communes des Comores (www.mairiekm.info)

Dans le cadre de son travail de responsable du département informatique, il encadra le développement de deux applications phares de Ndzuwani- Gold : l’application d’informatisation du fichier de l’Etat Civil, « Raîya », et le jeu « Suala », série de questions sur la décentralisation et les communes des Comores.